Niveau d’alerte de la menace terroriste à 4 à Bruxelles : quelles sont les conséquences pour l’occupation de votre personnel ?

Le gouvernement a augmenté le niveau d’alerte de la menace terroriste à Bruxelles à 4. Il se peut que certaines personnes n’arrivent de ce fait pas à temps au travail ou ne puissent pas travailler. Dans certains cas, aucun salaire ne sera dû.

Le niveau d’alerte de la menace terroriste a été élevé à 4, soit le maximum, pour l’ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale. Les écoles sont fermées, tout comme les magasins, les marchés, les infrastructures sportives et les lieux de détente. Les transports en commun sont également perturbés. Le métro et les stations de métro sont fermés. Les bus et trams roulent en principe en surface, mais de nombreux embarras de circulation sont signalés. Les trains roulent aussi, mais ne s’arrêtent pas dans certaines gares bruxelloises. Conséquence de ces mesures, plusieurs employeurs ont demandé aux membres de leur personnel de ne pas venir travailler ou de travailler de chez eux. Inversement, des travailleurs ont également demandé à leur employeur à ne pas venir travailler ou à pouvoir travailler de chez eux en raison de la menace terroriste. Le droit de ces travailleurs à une rémunération dépend du fait qu’ils aient effectivement travaillé ou non et, dans ce cas, du fait qu’il s’agisse ou non d’un cas de force majeure.

Consulter l’article complet


Elections sociales dans le secteur de la construction : les syndicats ne présenteront pas de listes de candidats ouvriers ni employés !

Après les syndicats des ouvriers, les syndicats des employés dans le secteur de la construction se sont également engagés à ne pas présenter des candidats pour les élections sociales de 2016.

Après l’accord conclu le 19 novembre dernier avec les syndicats des ouvriers (voir notre actualité sociale du 20 novembre), un accord similaire vient d’être conclu ce 26 novembre avec les syndicats des employés à propos des élections sociales. Dans cet accord, les syndicats des employés, s’engagent, tout comme les syndicats des ouvriers l’ont fait la semaine dernière, à ne pas présenter de candidats pour les prochaines élections sociales.

Réduction premiers engagements : quelle perspective pour 2016 ?

Bonne nouvelle, à partir du 1er janvier 2016, la réduction de cotisations sociales liée à la création des premiers postes de travail sera renforcée sur deux points :

  • pour le 1er poste de travail : les cotisations patronales seront ramenés à zéro et ce, pour une durée illimitée ;
  • la réduction sera étendue au 6ème travailleur et ne se limitera plus aux 5 premiers postes.

Quels changements si je suis un nouvel employeur à partir du 1er janvier 2016 ?